MKA CMF OMFS


STOMATOLOGIE, CHIRURGIE ORALE, DENTISTE,

CHIRURGIEN MAXILLO-FACIAL,

STOMATOLOGIE ET CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE

EditorImage_563_gelaat.jpg

Quand vous êtes adressé pour la première fois par votre médecin ou votre dentiste vers un stomatologue ou un chirurgien maxillo-facial, vous vous êtes sûrement étonné de la qualification d'une telle discipline médicale. Cela semble en effet confus et c'est pourquoi il est utile de s'y arrêter.La nomenclature de cette spécialité vient du grec:" to stoma" signifie à vrai dire « l'ouverture » et dans le grec contemporain "la bouche"" logie" désigne 'l'enseignement' d'une certaine affection.Un stomatologue est donc avant tout un médecin-dentiste. Les deux titres sont légalement protégés en Belgique. Cela entend qu'il faut pour cela suivre des études.

Pour être stomatologue et CMF les diplômes et les années de spécialisation suivantes sont exigées:

  • 1. diplôme de médecin, chirurgie et gynécologie (c'est-à-dire le diplôme de  "généraliste"): 7 ans d'études

  • 2. diplôme de dentiste: 3 ans d'études

  • 3. spécialisation en stomatologie: 2 ans d'études

  • 4. spécialisation et reconnaissance en « chirurgie orale et maxillo-faciale »: 2 ans d'études.

Dans les deux premières années après l'obtention du diplôme de médecine et de dentisterie, le législateur prévoit que durant la formation d'un minimum de deux ans, "le candidat-(médecin)-spécialiste, licencié en dentisterie, doit continuer à se former, uniquement en milieu hospitalier, aux délicates méthodes d'examens en stomatologie, aux thérapies et techniques chirurgicales ainsi qu'en pathologie médico-chirurgicale spéciale, dont l'orthopédie dento-faciale, les prothèses maxillo-faciales et la parodontologie."

Durant les deux années supérieures de formation qui suivent, le médecin-spécialiste se perfectionnera dans les techniques opératoires de la région orale et maxillo-faciale. De plus, il faut particulièrement consacrer l'attention à un certain nombre de domaines:" Il restera en contact avec les domaines des autres disciplines sœurs, dont les spécialités de la tête et du cou, ainsi que la dermatologie, la radiologie et l'anatomo-pathologie ; il doit consacrer son attention à la cancérologie et aux aspects médico-légaux de la spécialité. Des stages peuvent également être suivis en chirurgie générale, en chirurgie plastique de la tête et du cou ou dans les techniques micro-chirurgicales."  Au total, le médecin-spécialiste qui vous traitera, aura derrière lui une Formation Universitaire de minimum 14 ans. En effet minimum, car après sa formation, il suivra très certainement encore une année de formation dans un domaine médical donné, tel que par exemple  en technique spéciale pour réparer les tissus dans la région maxillo-faciale qui auraient été détruis par un cancer ou par un grave accident.

 

La stomatologie, c'est la spécialité médico-chirurgicale qui assure le diagnostic et le traitement des pathologies de la bouche et des mâchoires.

La chirurgie maxillo-faciale, elle répond à une extension du champ d'activité buccale à l'ensemble des pathologies des organes et tissus de la face.


 

Quels sont les principaux domaines où un CMF peut offrir ses qualifications?


 

· pathologie orale: lésions qui ne peuvent pas apparaître dans une bouche normale
· expertise dentaire: certains aspects de l'orthodontie, de la parodontologie tel qu'explicitement prévu par la loi
· la dentisterie normale n'est pas pratiquée sauf à la demande du dentiste chez des patients handicapés
· chirurgie dento alvéolaire: transplantation de dents, élimination de dents incluses
· traitement chirurgical et non chirurgical des affections et désordres des articulations temporo-mandibulaires:
Il existe de nombreuses thérapeutiques des dysfonctionnements temporo-mandibulaires (SADAM), qu'elles soient conservatrices ou chirurgicales. Bien sûr, l'approche conservatrice est toujours effectuée en première intention mais en cas d'échec, se pose la question de la chirurgie. Les options chirurgicales possibles sont une arthrocentèse, une arthroscopie thérapeutique, une arthrotomie, une condylotomie, voire une chirurgie orthognathique visant à corriger les décalages squelettiques. Le chirurgien maxillo-facial est le mieux placé pour choisir la technique la plus adaptée à la situation du patient.
· facialgies: affections douloureuses dans la région orale et maxillo-faciale
· affections des glandes salivaires: tels que bouche sèche, mauvais goût jusqu'à des gonflements et des tumeurs
· infections de la tête et du cou: infections dans la bouche, les mâchoires, la face et le cou
· le traitement d'un patient compromitté en milieu hospitalier
· chirurgie pré-prothétique chez des patients qui peuvent difficilement porter un dentier
· implantologie: le placement d'implants aussi bien dentaires que pour la réparation de défauts
· traitement des traumatismes maxillofaciaux, tissus durs et tissus mous
· chirurgie orthognathique: corrections faciales
· traitement chirurgical des anomalies congénitales de la face (fentes labio-palatines).
· chirurgie oncologique: les manipulations chirurgicales d'un cancer
· chirurgie reconstructrice de la tête et du cou, y compris le prélèvement de greffes de tissus durs et/ou mous et les techniques de micochirurgie, d’implantologie extra-orale.
· chirurgie faciale cosmétique mais différente de la chirurgie plastique
· chirurgie cranio-faciale: en général en collaboration avec des médecins ORL, neurochirurgien ou pédiatre

Le chirurgien maxillo-facial est donc un médecin spécialiste qui s'occupe de la face, depuis les oreilles en arrière jusqu'à la pointe du nez en avant, depuis la lisière des cheveux en haut, jusqu'aux clavicules en bas, en partant bien évidemment de la cavité buccale et des maxillaires (def).  Ceci dans les domaines de la cancérologie, de la traumatologie, de la reconstruction, de l'esthétique, de la chirurgie implantaire et surtout de la fonction. Car le chirurgien maxillo-facial sait qu'un visage ne peut pas être harmonieux et équilibré sans une fonction manducatrice (def) correcte et une cavité buccale saine. Il saura donc cerner le problème là où il est, avant de vous proposer des interventions correctrices ou curatives adaptées. Ouvert sur les autres spécialités il saura vous prendre en charge de manière globale, sans tarder à vous adresser, si nécessaire, au confrère compétent.

Vous êtes donc confiés à des mains expertes par votre dentiste ou médecin.  Cependant vous devrez en tant que patient également fournir un apport afin d'arriver au bon diagnostic. A cette fin il est utile d'ouvrir la page "premier contact", où vous aller vous familiariser avec l'information que vous devrez donner à votre CMF lors de votre première visite.


Oral and  Maxillofacial Surgery  =  Oro-Maxillo-Facial Surgery   OMFS

"what a name !?"

  • oral =   mouth
    (tongue, cheek, lips, palate, teeth)
  • maxillo = jaws
    (upper & lower jaw, jaw joint, chin, cheek bone)
  • facial = face
    (ears, nose, skin, eye lids, cheeks, neck, scalp, forehead, skull)

During the development of our specialty, it was simply called oral surgery. In many countries this was appropriate as the original practitioners were dentists who had a particular interest in the surgical side of that profession.

Over the course of the last 100 years, oral surgeons have used their skills and their anatomical area of expertise, applying them not just to the mouth and jaws, but also to the face and neck. Many surgeons added to their training by getting a medical degree and advanced formal surgical experience. During the 80’s this extension of the breadth and depth of the specialty was reflected in a change of the name to oral and maxillofacial surgery. 'Maxillo' is from the latin for jaw. Facial, also from the Latin, refers to our expertise in all surgery on the face.

The advantage of this name is it that it semantically reflects the areas of surgical expertise more than the name oral surgery alone.

The disadvantages are two-fold.

Firstly, most people do not realise that a specialty which encompasses all conditions of the face and jaws includes the skills needed to:

  • rebuild horrific injuries of the head, face and neck
  • repair cleft lip and palate in babies and children
  • work with neurosurgeons to correct deformities of the face and skull
  • resect tumours including cancer of the head and neck
  • repair defects caused by surgery with living flesh and bones taken from other parts of the body
  • diagnose and treat people with all types of facial pain
  • manage all conditions of the jaw joint
  • move jaws which have grown incorrectly to their correct position
  • grow new bones using a technique called distraction osteogenesis
  • replace teeth with implants which heal solidly into the bone
  • perform surgery of all types to improve the aesthetics of the face
  • deal with skin tumours on the face and neck


Two words hardly describe this range of practice but it would be difficult to get a full description after the surgeon's name on a brass plaque.

The second disadvantage, at least to the English speaking parts of the world, is that few people understand what maxillofacial means. Now that you have read this, you are one of the few!


Mondziekten en Kaak- en Aangezichtschirurgie

0 Historie

  • Omschrijving van het specialisme
  • Nationale ontwikkeling
  • Internationale ontwikkeling
  • Dubbele initiële vooropleiding
  • Kaakchirurg-oncoloog
  • Samenwerking met andere disciplines

1. Mondziekten

A. Oral Medicine

  • Actinische cheilitis
  • Leukoplakie
  • Lichen planus
  • Aften
  • Candidose
  • Stomatitis
  • Haartong
  • Mondbranden
  • Halitose

B. Orale Pathologie

  • Ankyloglossie
  • Fibroom
  • Torus palatinus / mandibularis
  • Cysten
  • Fibreuze dysplasie

C. Speekselklierpathologie

  • Algemeen: anatomie en functie
  • Mucocele
  • Ranula
  • Speekselsteen
  • Ontstekingen
  • Sjögren
  • Tumoren

2. Kaakchirurgie

A. Dento-alveolaire chirurgie

  • Geretineerde elementen / Doorbraakstoornissen
  • Apexresectie
  • Antrumperforatie
  • Afwijkingen van het gebit
  • Ontstekingen / Abces
  • Caries
  • Parodontaal verval
  • Dentogene cysten /Dentogene tumoren
  • Endocarditisprofylaxe

B. Kaakgewricht Kaakluxatie

  • Luxatie van de discus articularis
  • Arthrosis deformans
  • Masseterhypertrofie

C. Preprothetische chirurgie / Implantologie

D. Traumatologie

  • Weke delen
  • Dento-alveolaire traumatologie
  • Fracturen onderkaak
  • Fracturen bovenkaak / middengezichtsfracturen
  • Fracturen zygoma / arcus zygomaticus
  • Fracturen orbitawanden
  • Naso-fronto-orbitalefracturen

E. Obstructief slaapapneusyndroom en snurken


3. Aangezichtschirurgie

A. Afwijkingen van de hals

  • Mediane halscyste
  • Laterale halscyste
  • Dermoïdcyste
  • Tumoren

B. Maxillofaciale oncologie

  • Epidemiologie
  • Etiologie
  • Symptomen en klinische verschijningsvormen
  • Metastasering
  • Behandeling
  • Reconstructie
  • Follow-up
  • Prognose

C. Groei- en ontwikkelingsstoornissen

  • Dentofaciale afwijkingen / Orthognatische chirurgie
  • Schisis en Craniofaciale chirurgie
  • Graves orbitopathie

D. Reconstructieve chirurgie